Projet EDHISI : Cleyrop, 3DS Outscale & IMT Teralab dévoilent une alternative Cloud et Data industrielle et souveraine

29 Avr 2024 | Actualité

Paris, le 31 mai 2024 - Editeur Data & IA français, Cleyrop vient de finaliser un projet de R&D de place financé par BPI France et France 2030 dans le cadre de l'appel à manifestation d’intérêt pour le développement de la filière française et européenne du Cloud. Grâce au concours des équipes mixtes de Cleyrop, OUTSCALE, marque de Dassault Systèmes, et IMT TeraLab, les autorités publiques ont souhaité promouvoir l’émergence d’une offre Cloud et Data souveraine en conformité avec les standards européens. Une initiative qui s’inscrit en cohérence avec l’évolution du paysage européen des espaces de données, et une alternative pour répondre aux enjeux des organisations publiques et privées.
Analyser les écarts, accélérer l’innovation collaborative

La plupart des clouds français offrent actuellement, dans leur gamme d’hébergement sécurisé & privé, des services majoritairement orientés “Infrastructure as a Service” (IAAS). Ils peuvent mobiliser une charge importante d’intégration et de maintenance évolutive des services, permettant de motoriser une plateforme d’analyse de données de dernière génération.

En parallèle, la majorité des donneurs d’ordre favorise le choix de services proposant infrastructure et plateforme tout en maintenant des standards de sécurité élevés.

C’est pour répondre à cet objectif que Cleyrop, OUTSCALE et Teralab, la plateforme de l’Institut Mines-Télécom ont développé une offre Cloud et Data souveraine en conformité avec les standards européens Gaia-X.

Pour réduire les risques liés à la dépendance aux infrastructures américaines ou chinoises, le marché attend une alternative européenne

Un besoin croissant d’exploitation des données pour faciliter la prise de décisions stratégiques a émergé dans le secteur public et privé, allant de pair avec une nécessité de préserver la souveraineté technologique française et européenne. Il s’inscrit aussi, en France, dans un renforcement de la doctrine de l’État en matière de cloud de confiance avec une volonté forte de privilégier autant que possible l’utilisation du cloud pour les administrations, mais également de faire appel à des solutions dites “de confiance” et bénéficiant de la qualification SecNumCloud 3.2 de l’ANSSI.

C’est dans ce contexte que le projet EDHISI (European data hub, infrastructure et services initiatives) a été lancé en 2021, suite au gain d’un appel à manifestation d’intérêts de BPI France, visant à développer et renforcer la filière européenne du cloud, dans le cadre de France 2030. Pour rappel, France 2030 est une initiative de la Présidence française visant à investir 54 milliards dans les projets de place pour regagner une autonomie stratégique en matière industrielle et numérique et accélérer la transformation des secteurs clés de l’économie française par l’innovation.

L’intelligence collective d’un partenariat privé-public

La richesse d’EDHISI repose sur son partenariat avec d’un côté OUTSCALE, opérateur cloud d’infrastructures et de plateformes « as a service » souverain qualifié SecNumCloud 3.2 et de l’autre, TeraLab, plateforme Data & Data de l’Institut Mines-Télécom, ainsi que sur l’appui d’observateurs industriels comme le groupe Engie qui a partagé son retour d’expérience en tant que grand utilisateur de la data.

Le projet s’est structuré autour de plusieurs lots (moteurs de calcul & stockage, administration & sécurité, fédération services Gaia-X, unification des traitements, opération des services data…) pour aboutir à la constitution d’une offre de confiance bout-en-bout de l’infrastructures aux services Data et l’expérimentation d’un partage de données conformes aux standards IDSA (International Data Spaces Association) et Gaia-X.

 

“Ce projet était l’opportunité pour OUTSCALE de travailler avec un client qui avait des enjeux de sécurité particulièrement importants et qui permettaient aussi de guider, d’accompagner et de tester sur des intervalles de temps assez courts, des itérations autour d’un nouveau service de gestion de clé de chiffrement ayant pour objectif de renforcer la sécurité des plateformes de données de nos clients. OUTSCALE y a identifié auprès de ses clients et auprès de ses partenaires des besoins de sécurité grandissants. Et nous pensons que la gestion des clés de chiffrement de nos clients est une solution adaptée à leurs enjeux de sécurité et de conformité” commente Benjamin Laplane, CTO de 3DS Outscale.

“Le rôle de TeraLab sur le projet EDHISI était de mettre à disposition les services de sa plateforme d’expérimentation, neutre et souveraine pour y installer le data hub de Cleyrop. Ainsi nous avons pu mettre en place un échange de données entre les deux datahub, en respectant les standards de partage de données ; ceux-ci sont édités par l’International Dataspace Association. En effet, lorsqu’on évoque la confiance en matière d’échanges de données, il est nécessaire d’en spécifier des critères qui soient suffisamment fiables pour la  mesurer et l’établir jusqu’au service de cloud », déclare Anne-Sophie Taillandier, Data & AI TeraLab Platform Director

“L’objectif d’EDHISI est de créer avec nos partenaires OUTSCALE et TeraLab, une infrastructure de confiance, permettant à des clients publics et privés de se tourner vers une solution souveraine respectant les normes et standards définis au niveau européen par l’initiative GAIA-X, pour opérer leurs projets data sans être dépendants d’acteurs américains”, conclut Arnaud Muller

Share This